Vers une mise aux normes obligatoire des logiciels d'encaissement

Publié le 12-05-2017 11:23

A compter de 2018, les entreprises devront être en mesure de prouver que leur logiciel de comptabilité ou de caisse répond à des conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données.

reunion-caisse-2

Tous les professionnels utilisant un logiciel comptable, de gestion ou un système de caisse pour constater leurs recettes sont concernés.

L’administration fiscale pourra effectuer des contrôles inopinés pour vérifier l’existence du certificat de conformité. L’absence de certificat ou d’attestation, ou le refus de contrôle entraîne l’application d’une amende de 7 500 € par logiciel ou système concerné. Et cette amende est une nouvelle fois exigée si le document n’est pas présenté dans un délai de 60 jours.

Nos conseils

-          Soyez en possession de l’attestation ou du certificat dès que possible et au plus tard le 01/01/2018 et ce pour chacun de vos logiciels.

-          Profitez de la mise à jour ou du changement de votre système de caisse pour vous assurer de la possibilité de récupération automatique des mouvements en comptabilité.

-          Cela allégera vos travaux dans le suivi de votre caisse.

Nos solutions

STREGO a référencé des prestataires de solution de systèmes de caisse répondant aux critères imposés par l’Administration Fiscale. Ces logiciels permettent de plus la génération automatique des mouvements de caisse dans les journaux comptables.


Contactez votre interlocuteur STREGO pour plus d’informations ou inscrivez-vous à une réunion d’informations gratuite :

Le 15 mai et le 1er juin à Cholet

Le 18 mai à Tours

Le 22 mai ou le 8 juin à Luisant