La RSE, un enjeu pour les entreprises

Publié le 13-06-2018 8:30

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est en passe de devenir une valeur entrepreneuriale.

 

Alors qu’il y a 10 ans ce terme était à peine connu, aujourd’hui près de 50% des dirigeants de PME et ETI s’engagent dans une démarche RSE et vise la norme ISO 26000.

 

Transparence, équité, légalité, la RSE est une démarche qui permet aux entreprises de mieux répondre aux nouvelles attentes du marché et de ses parties prenantes.

 

Pour répondre aux problématiques de son secteur et de son territoire, l’entreprise peut être amenée à mettre en place des actions environnementales, sociales et sociétales et liées à la gouvernance.

 

La réussite de ces actions dépend de leur priorisation et de leur hiérarchisation. Il est primordial de mesurer l’évolution des actions car les notions de progression, de transparence et d’évaluation sont très importantes. Cela passe par la mise en place d’indicateurs qui vont permettre, par exemple, de suivre le nombre d’arrêt maladie, l’écart de salaire entre les femmes et les hommes, le nombre d’heures de formation … Ces indicateurs peuvent être demandés par la banque et même les actionnaires.

 

Dans la majorité des entreprises il existe un service dédié à la RSE et au développement durable. Parfois ce service est couplé avec la communication ou le marketing. Dans tous les cas de figure il est important de noter qu’une démarche RSE n’appartient pas qu’à un seul collaborateur mais doit être porté par toute l’entreprise.

 

Les bénéfices d’une telle démarche sont nombreux pour l’entreprise :

  • Augmenter sa performance globale
  • Prévenir et maîtriser les risques
  • Assurer son approvisionnement en matières premières
  • Garantir l’acceptabilité sociale de son activité
  • Attirer les talents, motiver et fidéliser ses collaborateurs
  • Faire des économies
  • Innover
  • Se différencier des concurrents et accéder à de nouveaux marchés