Droit à la déconnexion que dit la loi ?

Publié le 07-05-2018 13:34

Droit à la déconnexion, un mythe ou une réalité ? Quel(s) risque(s) en tant qu’employeur ?

 

Bientôt les congés et alors que certains profitent des retrouvailles familiales pour déconnecter du boulot, d’autres qui croulent sous le travail consulteront leurs mails.

 

Entrée en vigueur cet été 2017, cette loi sur le droit à la déconnexion intervient dans le cadre de la réforme de la Loi Travail. Elle offre la possibilité aux salariés d’ignorer les sollicitations de leur employeur hors temps de travail.

 

Cette loi concerne tous les salariés et pour les entreprises de plus de 50 salariés elles ont l’obligation de négocier avec les partenaires sociaux des « dispositifs de régulation des outils numériques » pour assurer le respect du temps de repos et l’équilibre vie privée – vie professionnelle.

 

Alors concrètement, la loi n’interdit pas à l’employeur d’envoyer des mails en dehors du temps de travail. Cependant, elle dit qu’aucune sanction ne peut tomber si le salarié ignore ses mails (sauf en cas d’urgence absolue mettant en danger l’entreprise). En revanche libre à chacun de consulter ou non ses mails.

 

L’encadrement de ces pratiques n’est peut être pas suffisamment contraignant pour permettre aux salariés de se déconnecter complètement. Gare aux burn-out et à l’absentéisme !