Chèques culture : pour cultiver quoi et comment ?

Publié le 08-06-2018 16:30

Les chèques culture doivent financer exclusivement des biens ou prestations de nature culturelle.

 

Ici, les chèques culture ne sont pas considérés comme des bons d’achat (lien vers article « Cadeaux et bons d’achats aux salariés : faire plaisir sans se ruiner ! ») mais une modalité de prise en charge d’une activité culturelle soit par le comité social de l’entreprise ou à défaut par l’employeur lui-même. Ils sont donc exonérés de cotisations et de contributions sociales, sans que ne soient applicables les limitations et critères spécifiques aux bons d’achat et cadeaux.

 

Il est ainsi possible de s’offrir avec les chèques culture des places de spectacle (théâtre, concerts, danse), des places de cinéma, des entrées aux musées, des livres, des BD, des CD ou DVD.

 

Souvent proposés en juillet, c’est une belle idée pour changer les idées des salariés pendant l’été !

 

Dans le même état d’esprit, les chèques disques sont destinés à favoriser l’accès à la musique et à la cinématographie par le biais de support CD et DVD.  Il existe également les chèques-lires en librairie pour s’offrir le roman de l’été !